La reconversion professionnelle a été un sujet d’actualité largement évoqué durant la crise sanitaire. Comment distinguer le vrai du faux parmi les questions qui reviennent régulièrement. Laurent Polet, co fondateur de Primaveras, répond aux questions de Nouvelle Vie Professionnelle pour y voir plus clair sur les enjeux d’un changement de métier au travers de quelques « vrai ou faux ».

 

1. Quand on parle de reconversion professionnelle, on suppose qu’il s’agit de trouver le « job de ses rêves » : vrai ou faux ?

 

FAUX. C’est même une bonne nouvelle de savoir qu’une reconversion ne nécessite pas forcément d’avoir un « rêve » pour retrouver du sens au travail !

Pourquoi ? La raison tient aux études, voire à l’expérience de vie, qui permettent à chacun d’accumuler un large panel de compétences et de vécus. Ces éléments sont parfois sous estimés par les personnes elles-mêmes, alors qu’ils ouvrent un vaste champ de possibles en termes de réorientation professionnelle.

Nous savons par exemple que de nos jours les compétences ou les savoir-être dans le monde du travail sont communs à de multiples métiers, parfois très éloignés. L’enjeu d’une reconversion professionnelle n’est donc pas de trouver presque par miracle le job de ses rêves. Il consiste au contraire à choisir parmi de multiples options un projet professionnel qui réponde le mieux à ses sources de motivation.

 

2. Il faut nécessairement suivre une formation pour réussir sa reconversion : vrai ou faux ?

 

FAUX. La très grande majorité des personnes qui changent de voie ne suivent pas une formation pour exercer leur nouveau métier. Ainsi, chez Primaveras, moins d’un aspirant sur dix à la reconversion s’engage véritablement dans une formation professionnelle à l’issue de notre cursus. Et lorsqu’il décide de se former, c’est le plus souvent parce que le futur métier nécessite une certification pour être exercé.

Contrairement aux idées reçues, la reconversion ne signifie pas repartir de zéro. La plupart du temps, dans leur nouvelle orientation, les personnes en reconversion mobilisent des aptitudes ou des préférences qu’elles ont déjà acquises durant leur carrière ou leur vie personnelle.

Certes, il existera toujours un besoin d’apprentissage complémentaire, mais il ne nécessite pas de suivre une longue formation. Certaines compétences peuvent être acquises « sur le tas » par la pratique, et c’est ce que nous encourageons.

 

3. On dit qu’une reconversion professionnelle, ça prend du temps : vrai ou faux ?

 

VRAI. Il est mensonger de prétendre qu’on peut changer de métier en 3 mois, voire même en une année. Nous sommes nombreux à avoir mis plusieurs années pour apprendre notre métier, du moins pour démarrer dans la vie professionnelle.

Je constate aujourd’hui que toutes les transitions professionnelles requièrent de la persévérance. Plus le changement sera radical, plus il faudra du temps pour atteindre la maîtrise de son nouveau métier.

A l’inverse, cela ne veut pas dire qu’il faille attendre de longues années pour accomplir un changement de carrière. En vérité, il vaut même mieux parfois commencer par un premier repositionnement plutôt que de tout changer immédiatement sans prendre le temps d’une expérimentation réfléchie et solide.

 

4. La reconversion exposerait au risque de perte de revenus : vrai ou faux ?

 

FAUX. Vous avez raison de pointer ce frein car il amène souvent de nombreuses personnes à se censurer dans leur intention de reconversion au seul motif qu’elle pourrait les amener à gagner moins. Mais cette idée est souvent fondée sur des croyances.

Face à cette question, j’aime d’abord répondre que pour ceux et celles qui sont en souffrance au travail, le critère financier peut ne pas être prioritaire. Préserver sa santé physique et mentale, ou simplement sa motivation, pourrait valoir la peine de renoncer à certains avantages. C’est souvent vrai pour les cadres qui disposent de plus de flexibilité à ce niveau.

Mais, dans la réalité, rien ne permet d’associer reconversion professionnelle et prise de risque financier. J’observe même des situations dans lesquelles le confort global peut nettement s’améliorer, comme l’équilibre vie professionnelle / vie personnelle, ou tout simplement le plaisir au travail.

 

 


Envie de faire le point sur votre carrière, voire de reconversion ou tout simplement de retrouver du sens au travail ? Faisons connaissance lors d’une visio d’informations

Vous pouvez suivre toutes les actualités de Primaveras sur Linkedin et Facebook.

Partagez cet article :

Une question précise ?