Idée reçue : « Changer de voie, c’est risqué ! »

Le risque. La peur du risque est un motif très fréquent d’hésitation pour opérer un changement professionnel. Plus spécialement chez les cadres qui peuvent ressentir cette prise de risque lorsqu’ils bénéficient d’un environnement « confortable ». Mais j’observe que ce qui pose question, ce n’est pas le risque, c’est en vérité l’incertitude. C’est en effet plus dans la capacité à avancer dans l’incertain que la faculté de contrôler le risque, que se joue la réussite des personnes qui veulent changer de voie.

Conseil : plutôt que vous focaliser sur la perte potentielle, cherchez à identifier la part de ce que vous voulez conserver ou acquérir demain dans votre travail

 

Vous pouvez suivre toutes les actualités de Primaveras sur Linkedin et Facebook.

Une question précise ?