Lorsqu’on veut se reconvertir, l’une des premières questions qu’on se pose, c’est : “comment je vais faire financièrement ?” Lorsqu’on est salarié, il n’est pas évident de dégager du temps pour se former à un autre métier. Et quitter son poste entraîne dans de nombreux cas une privation de revenu. Afin de lever ces freins à une nouvelle carrière, Primaveras vous rappelle 3 façons de financer votre reconversion professionnelle

#1.Le Compte Personnel de Formation ou CPF pour tous les travailleurs

Accessible à tous les actifs, le CPF leur donne la possibilité de suivre une formation en vue d’une reconversion professionnelle. Le CPF remplace l’ancien DIF (Droit Individuel à la Formation) depuis 2015. Il s’agit d’un portefeuille qu’ils peuvent utiliser pour réaliser un bilan de compétences, renforcer des compétences ou en acquérir de nouvelles. 

Le CPF est renfloué de 500€ par année travaillée et ne peut pas dépasser un montant de 5000€. Ce dispositif rend les actifs plus libres dans leur vie professionnelle, parce qu’ils n’ont pas forcément besoin d’en parler à leur employeur. En effet, de nombreuses formations peuvent être achetées en un clic sur la plateforme et suivies en ligne hors des heures de travail. 

#2.Le projet de transition professionnelle pour les salariés en poste 

Spécialement dédié à la reconversion professionnelle, le Projet de transition professionnelle (PTP) est le remplaçant du CIF (Congé Individuel de Formation) depuis 2019. Grâce à ce dispositif, les salariés peuvent prendre un congé spécifique soit pour évoluer dans leur entreprise, soit pour suivre une formation certifiante dans le cadre d’une reconversion professionnelle. Ils continuent à être payés par leur employeur pendant cette période de formation. 

Pour en bénéficier, les salariés doivent justifier de 12 mois d’ancienneté en CDI ou de 24 mois de CDD, même non consécutifs. Il faut également obtenir l’accord de l’employeur, et la validation de la Transition pro de la région, qui évalue les projets des salariés pour décider de leur donner accès à un financement de leur reconversion professionnelle en fonction de critères.

#3.L’alternance via un contrat de professionnalisation pour les personnes de plus de 30 ans  

 

Vous pouvez aussi financer votre reconversion professionnelle grâce à l’alternance. Signer un contrat en alternance tout en suivant des études est un excellent moyen de se former à son futur métier, tout en n’ayant pas à se soucier des rentrées d’argent.

Dans le cadre d’une reconversion, la formule la plus courante d’alternance reste le contrat de professionnalisation, ouvert aux jeunes de 16 à 25 ans et aux demandeurs d’emploi de 26 ans et plus. Sa durée est comprise entre 6 et 12 mois, et l’étudiant touche une rémunération fixée au pourcentage du SMIC en fonction de son âge. 

Ce dispositif offre de nombreux avantages à la fois aux étudiants et aux entreprises concernés. Quant aux moins de 30 ans, ils peuvent bénéficier d’un contrat en apprentissage, d’une durée de 6 mois à 3 ans selon la durée du cycle de formation. 


Envie de faire le point sur votre carrière, voire de reconversion ou tout simplement de retrouver du sens au travail ? Faisons connaissance lors d’une visio d’informations

Vous pouvez suivre toutes les actualités de Primaveras sur Linkedin et Facebook.

Partagez cet article :

Une question précise ?